mercredi 18 mars 2015

Il y a des racistes chez les adversaires du FN !

Notre affiche située sur le panneau officiel de l'école de mon fils de 6 ans a été tagué par des racistes hier.

Le fait que ma femme soit asiatique ou que j'ai des amis noirs, arabes et asiatiques n'a pas du plaire à mes adversaires et ils ont décidé de taguer mes affiches.

Je n'ai aucune hypothèse sur l'origine des racistes qui ont sali mon affiche mais une chose est sûre, c'est qu'ils ne sont pas au Front National.

Pour information :
Yves Roucaute : “Le FN n’est pas un parti d’extrême-droite… le fascisme est historiquement de gauche”. C’est dans la pensée socialiste du XIXème siècle qu’est né ce mythe d’une race aryenne, chez Blanqui et cela fut propagé par la revue « Candide » et la « Revue socialiste » qui regroupaient les intellectuels socialistes. En France même, le parti nazi, le Parti Populaire français, est né dune scission du parti communiste, avec Jacques Doriot, maire et député communiste de Saint Denis. Et le fondateur du parti fasciste concurrent, Marcel Déat, est un député socialiste.
La vérité, c’est que le fascisme est une idéologie d’extrême gauche, née d’une scission du parti socialiste, conduite par le dirigeant socialiste italien Benito Mussolini. Celui-ci entraina avec lui dans son parti fasciste, la majorité du parti socialiste et l’ensemble des dirigeants syndicalistes ouvriers et agricoles. De même, le parti national socialiste des travailleurs allemands, le NSDAP, appelé aussi parti nazi, est né à l’extrême gauche. Hitler était lui-même un révolutionnaire socialiste, membre du parti des travailleurs allemands. Il imposa un programme socialiste à son parti, dès sa création, sur le modèle de celui des bolchéviks et il reprit le drapeau rouge traditionnel socialiste, changeant la faucille et le marteau en svastika, sous le prétexte qu’il conduirait la révolution socialiste et son projet de civilisation de l’homme nouveau, plus loin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire